8 mars : entre féminisme, Queen B, performances et post-porn [ /Florilèges]

« De Clara Zetkin au marketting rose

C’est en 1910 que la théoricienne et militante féministe Clara Zetkin propose une « Journée internationale des femmes » lors de la Conférence internationale des femmes socialistes. Le contexte des luttes ouvrières et manifestations de suffragettes était propice à ce type d’initiatives mais rien ne fut acté. Proche de Lénine, elle le pousse à commémorer les luttes ouvrières du 8 mars 1917 qui étaient à l’origine de la Révolution russe et la décision fut prise le 8 mars 1921. Il faudra par contre attendre 1977 pour que cette date soit reconnue officiellement par les Nations Unies et 1982 pour qu’elle le soit au sein de l’État français. »

[Lire la suite sur Florilèges]

/Publié le 8 mars 2017/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s