« Conservateurs américains, subventions culturelles et artistes engagé·es : le scandale du NEA » [/Florilèges]

« Le National Endowment for the Arts est un fonds national pour les arts. Cette agence culturelle des États-Unis est chargée d’aider, de financer, des artistes et des institutions culturelles nationales. Fondée en 1965, elle se veut indépendante du gouvernement. Sa création arrive dans le contexte de la guerre froide ; en effet, l’Union Soviétique et les États-Unis se livrent une bataille aussi bien économique, militaire qu’idéologique et culturelle. Chacune de ces deux puissances mondiales se veut être « LE » grand pays de la liberté et de l’art d’avant-garde. On rappelle que le Congrès vote dès 1947 la « guerre culturelle, éducative et d’information ». Lorsque l’Union Soviétique fait le choix de la figuration et du réalisme en art, les États-Unis promeuvent l’abstraction, l’expressionnisme. Pour multiplier les créations et les possibilités d’expansion culturelle américaine, les États-Unis utilisent le NEA pour découvrir et financer les nouveaux talents. En 1977, dans son apogée, l’organisme détient un budget de 100 millions de dollars, trois ans plus tard elle emploie plus de deux cents personnes. Une décennie plus tard, dans les années 1980, on assiste à son déclin progressif, dû aux culture wars : bataille interne menée par les conservateurs pour interdire certaines formes d’art. »

 

Lire la suite sur Florilèges

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s